Dossier : 6 façons de surmonter le perfectionnisme

Mis à jour : sept. 21




Si vous voulez survivre en tant que slasheur-e, c'est à dire en prise avec plusieurs projets à la fois, vous devez absolument surmonter la recherche de la perfection.


L'habitude de remettre les choses à plus tard est l'ennemi mortel du succès.


Même si la procrastination et le perfectionnisme ne sont pas sont pas similaires, leurs effets sont identiques : les tâches ne sont pas terminées à temps (ou pas terminées du tout !) et on n'a jamais l'impression d'avancer... On a un peu l'impression de passer sous un rouleau compresseur jour après jour.


Les livres de psychologie nous apprennent que "la recherche constante de perfection conduit souvent à la dépression, à une faible estime de soi, à des troubles alimentaires".


Je suis du genre perfectionniste. Ou plutôt, devrais-je dire "j'étais" car j'essaie sérieusement de surmonter cette vilaine tare. J'ai commencé ma transformation en réalisant l'énorme différence entre une personne performante et une personne souffrant de perfectionnisme.


Les deux se fixent des objectifs ambitieux mais les grands "accomplisseurs" sont surtout intéressés par l'atteinte de leur but. Ils sont fiers de l'ensemble, même si les détails ne sont pas parfaits. Dans le même temps, les personnes souffrant de perfectionnisme continueront à remettre en question la qualité de leur travail, sans pouvoir se sentir pleinement satisfaites.


Et vous, êtes-vous un perfectionniste malheureux ?


Reconnaissez-vous ces symptômes dans votre processus de travail :


- Vous commencez un nouveau projet sans y croire vraiment car vous pensez que vous n'êtes pas capable de le mener à bien.

- Vous perdez tant de temps et d'efforts dans des tâches mineures que vous ne pouvez jamais commencer à travailler sur les tâches importantes qui peuvent vous aider à réaliser vos propres rêves.

- Une fois que vous commencez à travailler sur un projet intéressant, vous avez constamment tendance à penser que vous ne le faites pas assez bien. Vous peaufinez et repeaufinez chaque détail au point de ne jamais pouvoir terminer le projet.

- Si vous parvenez à terminer un projet ambitieux, vous faites en sorte que tout le monde sache que vous estimez qu'il n'est pas parfaitement réussi...


Votre réponse est "oui" ? Alors, rendez service à tout le monde et commencez à vous occuper de votre perfectionnisme dès maintenant !


1. S'habituer à l'échec


Je vous donnerai par la suite quelques pistes pour éradiquer le perfectionnisme dans votre routine quotidienne de slasheur-e afin que vous puissiez terminer votre travail à temps et sans frustration.


Mais je vous recommande de commencer par traiter le problème plus largement, en devenant quelqu'un qui n'est pas obsédé par le moindre détail, une personne qui peut se détendre et profiter de la vie... Si vous ne faites pas cela, votre "Mme-Mr Parfait-e" continuera à vous dévorer pour chaque nouveau projet. La bonne nouvelle est que vous pouvez vous entraîner à ne pas être au top et, en fin de compte, l'accepter.


Vous pourriez commencer votre formation en imperfection en participant à des ateliers ou des concours dans des domaines où vous n'avez jamais été spécialement doué. Vous ne serez pas le meilleur, bien sûr, mais vous ne vous ne serez pas déçu parce que vous ne vous attendiez pas à gagner au départ !


Habituez-vous peu à peu à la sensation d'échec sans la prendre trop personnellement... Vous pourrez alors passer au niveau suivant, celui de la compétition dans des domaines où vous êtes plutôt bon.


Echouer dans son domaine de spécialisation n'est pas une expérience agréable... Mais ces entraînements vous permettront de vous défaire de cette terrible habitude.


2. Analysez votre expérience passée


Lorsque les choses ne se passent pas comme prévu, force est de constater qu'elles se terminent souvent mieux que ce que l'on pouvait redouter... Il en va de même dans le travail lorsque toutes les conditions idéales ne sont pas réunies.


Voici un exemple personnel. J'ai participé à l'organisation d'une séance de photos pour une collection de robes de mariée. Le budget était serré et nous ne pouvions pas nous permettre de payer pour une journée de shooting supplémentaire. C'était une journée froide et pluvieuse et nous avions prévu une séance photo ensoleillée à la plage. Le directeur artistique avait finalement décidé de maintenir la séance, sous une pluie tropicale et un ciel orageux... et le résultat fut très réussi.


Je parie que vous pouvez découvrir des exemples similaires dans votre propre expérience passée. Vous pouvez également vous pencher sur les échecs et les succès des autres. Les grands "accomplisseurs" font avec ce qu'ils ont et cela peut aboutir à de bonnes surprises !


3. Donnez la priorité à vos futurs projets


Le pire dans le perfectionnisme, c'est que nous l'appliquons à tout, quelle que soit son importance. À moins que de posséder le tourne-temps d'Hermione, cette stratégie ne fonctionnera jamais.


Il n'y a tout simplement pas assez de temps dans une vie pour tout faire.


C'est pourquoi les choses ne peuvent jamais être parfaites dans tous leurs détails. Mais elles peuvent être parfaites dans leur ensemble, et c'est précisément ce qui se passe si nous apprenons à faire la différence entre un objectif important et des détails insignifiants ; entre des projets qui ont vraiment de l'importance pour nous et d'autres projets qui ne sont qu'alimentaires.


Vous n'avez pas à vous investir corps et âme dans chaque projet sur lequel vous travaillez. Décidez quelle partie de votre travail est cruciale pour vos projets futurs, gardez votre énergie pour cela et faites tout le reste rapidement et avec légèreté.


Vous n'avez même pas à vous inquiéter de la désapprobation des employeurs, car ceux-ci ont probablement des normes de qualité moins élevées que les vôtres !


4. Faites des plannings et respectez-les à la lettre


Disons que vous êtes déjà en train de devenir cette nouvelle personne raisonnable qui peut calmement accepter des écarts par rapport à la perfection et qui donne à un travail l'attention qu'il mérite vraiment. Bien.


Vous pouvez maintenant commencer à éliminer de nombreuses tâches pas si utiles à vos vraies projets.

Lorsque j'ai mis en place un système d'organisation et surtout de priorisation efficace, j'ai cessé de me sentir débordée et j'ai commencé à FAIRE, petit à petit, un peu chaque jour. Il m'a aidé à établir des priorités et à accomplir les tâches qui comptent vraiment. Souvent nos objectifs sont bien trop ambitieux et cela peut, à la longue, nous décourager...


L'utilisation d'un bon système de planification permet d'éviter les distractions et donc, au final, d'être plus performant en moins de temps. En d'autres termes, vous commencez à travailler plus intelligemment et non plus durement.


Je reviendrai sur les différents systèmes d'organisation. A vous de trouver la méthode qui vous convient.


Si vous n'êtes pas encore passé à un planner de productivité (qu'il soit sous format papier ou numérique), il est essentiel que vous notiez dans un agenda personnel tout ce que vous avez à faire, notamment tous vos rendez-vous.


Planifier le mois et la semaine

En début de mois, il est important de faire le point sur toutes les tâches à accomplir pour chacun de vos projets. Vous devez pouvoir visualiser cette liste quotidiennement. Affichez vos objectifs aux murs. Laissez la to do list du mois constamment visible sur votre bureau ou votre outil quotidien de travail (agenda, classeur, fond d'écran...). De même pour vos objectifs les plus importants.


En début de semaine, planifiez votre semaine en répartissant vos tâches de manière réaliste parmi les jours de la semaine.


Divisez les tâches les plus importantes ou complexes en sous-tâches.


Planifier la journée

La veille ou le matin même (pas avant), planifiez votre journée. Par exemple, mon agenda de travail ressemblerait à ceci :


Top objectif : Refonte du site web


10:00 – 10:30

Appelez X, Y et Z pour discuter de a, b et c.


10:30 – 11:00

Rapportez toutes les décisions au chef de projet.


11:15 – 12:15

Projet : Rédiger un article pour un blog


13:15 – 13:45

Faites les recherches, trouvez des photos.


13:45 – 14:00

Planifier l'article


14:00 – 14:45

Rédiger une introduction et une conclusion.


15:00 – 16:00

Rédigez tout ce qui se trouve entre les deux.

Développement personnel : Étudier l'anglais


16:30 – 17:30

Cours d'anglais en ligne.

Planification


17:30 – 17:45

Faites le plan pour le lendemain.


(Je vous connais : Je sais que vous passez un temps déraisonnable à planifier votre propre travail. Vous devriez donc mettre des restrictions là-dessus aussi !).


Mon ancien moi perfectionniste dépasserait toutes les échéances même dans ce simple plan. Par la suite, j'aurais dû travailler le soir, puis intégrer le reste des tâches dans l'horaire du lendemain, mon travail pour la semaine se déplacerait de plus en plus jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun jour de libre. Fini tout ça...


Si, par exemple, à 15h45, je n'ai écrit que la moitié de mon texte, alors je devrais écrire tout le reste dans les 15 minutes restantes et pas une seconde de plus. Imaginez que vous faites un test à l'école, le temps est écoulé et le professeur exige votre feuille. Cliquez sur "envoyer", "publier", ou autre, et passez au point suivant de votre plan.


Assurez-vous de barrer chaque tâche accomplie dans votre agenda. La visualisation des progrès accomplis vous fera du bien !


5. Laisser les autres faire leur travail


Les emplois nécessitent souvent l'implication et la communication de nombreuses personnes. Je suppose que vous êtes souvent prêt à vous immiscer dans les responsabilités de vos collègues. Vérifiez-vous et corrigez-vous leur travail, afin de vous assurer que tout va bien ? Eh bien, arrêtez de tout de suite.


Certaines personnes vous détesteront parce que vous les traitez comme s'ils étaient stupides. D'autres seront complètement et totalement heureux de vous laisser faire leur travail à leur place. En tout cas, vous vous encombrez d'un travail qui n'est même pas le vôtre et qui vous ralentit considérablement !

6. Offrez-vous des récompenses


Cela semble paradoxal, mais la diminution de votre niveau de perfectionnisme augmentera certainement votre productivité. En outre, vous aurez plus de temps libre. Cela signifie que vous pouvez commencer à être un meilleur partenaire amoureux, parent ou autre.


Utilisez une partie de votre argent supplémentaire ou de votre temps nouvellement libéré pour vous offrir des petits plaisirs ! Vous pouvez faire tout ce que vous voulez : prendre soin de votre corps de manière particulièrement relaxante ou vous adonner à votre passe-temps favori.


En fin de compte, le perfectionniste en vous devra admettre que vous êtes maintenant réellement plus proche de la perfection... car vous achèverez avec succès un plus grand nombre de rôles dans votre vie et que vous terminerez tous vos projets.



22 vues
Recevez Nos Newsletters

© Slash Factory 2020 par Angéline Deflandre